La ville de Müllheim en fête

Chaque année, vers la fin du mois de juin, la ville de Müllheim se pare de ses vêtements de fête.

Tous les membres du Jumelage Vevey-Müllheim, sans aucune exception, sont cordialement invités à participer aux festivités.

Le discours de la Maire, actuellement Madame Astrid Siemes-Knoblich,  est suivi du « percement du fût » (produit du terroir, qualité du vin) et du « verre de l’Amitié », partage du vin avec la population.

Il est passionnant de prendre conscience qu’il existe chez nous une analogie consacrée par la Confrérie des vignerons :

« PERCER LE GUILLON »
suivi du
« RESSAT »
(grand festin à la Confrérie du Guillon)

Il s’agit là de l’Intronisation, après les vendanges, de nouveaux compagnons s’étant distingués par des faits marquants au profit de la viticulture. Il ne s’agit pas du produit du terroir, ni de la qualité du vin, mais du compagnonnage (féliciter des ouvriers compétents).

Si les rituels de la Confrérie des vignerons remontent au Moyen-Âge, ceux de la Confrérie du Guillon remontent à 1954.
Celui du Jumelage Vevey–Müllheim a été introduit en 2006 par le Comité de Müllheim.

Un passage de la Charte de la Confrérie du Guillon (guillon.ch) exprime à merveille le sens de ce rituel du « percement du fût » suivi du « verre de l’Amitié » :

« Que le vin coule,
Qu’il ait le pouvoir
De réunir, de rassembler
Et que, par lui,
L’homme parle à l’homme ! »